T.A.C.A.P.

Quelques informations utiles qui ne sont pas dans le mode d'emploi (ou alors bien cachées!)

Mise à jour de la page des liens Max et Pure Data

Trois ans après son lancement, il était temps de mettre à jour la liste de liens concernant Max et Pure Data.

 

Les liens morts et les doublons ont été éliminés. De nouveaux liens ont été inclus. Il y a entre autres des liens relatifs à la création d'objets en C/C++. En outre, contrairement à la situation de 2009, il existe maintenant différents livres à propos de Max et des liens à leur propos sont également inclus dans la liste.

 

N'ayant plus autant de temps qu'auparavant pour enregistrer les sites dignes d'intérêt, le nombre de sites ajouté est sans doute bien inférieur au nombre de sites créés sur le sujet depuis 2009. Merci de me signaler ceux qu'il vous semblerait utile d'ajouter via la page contact du site.

 

 

ImprimerE-mail

SuperCollider vs Max/MSP - épisode 1

Cela fait maintenant bientôt une quinzaine d'années que j'utilise Max/MSP. Cet environnement m'a permis d'explorer de multiples dimensions de la création musicale, depuis les multiples formes de synthèse jusqu'aux modules de transformation sonore sur mesure en passant par l'interconnexion avec des commandes gestuelles variées ou l'élaboration de dispositifs pour le concert, sans oublier la réalisation de plug-ins de spatialisation octophonique pour le défunt Pluggo.

 

Je connais l'existence de SuperCollider depuis à peu près aussi longtemps. La première fois que j'en ai entendu parler, ce logiciel en était encore à sa première génération. Il était développé par une seule personne (un certain James McCartney) et était payant. Depuis il est passé à sa deuxième puis à sa troisième génération. Ses possibilités se sont considérablement élargies et il est devenu gratuit. En outre, il est développé et utilisé par une communauté très large et dynamique, ce qui est toujours encourageant.

 

Régulièrement, SuperCollider revient dans mon champ de vision et je me dis que je vais m'y mettre, qu'il a plein de qualités, qu'il va m'ouvrir certaines possibilités, etc. Ah oui au fait, en tant qu'utilisateur avancé de Max/MSP, en quoi ce logiciel peut-il m'intéresser ?

 

Lire la suite

ImprimerE-mail

Deux petits changements dans Max

Je viens de découvrir deux petits changements dans Max. Je pense qu'ils ont été introduits dans la version 5.1 (je suis passé directement de la version 5.0.8 à la version 5.1.2).

 

Le premier consiste en la possibilité de déplacer un câble existant sans pour autant devoir le supprimer et le recréer. Il suffit de se placer sur ledit câble, juste au-dessus de la connexion que l'on veut défaire. Un disque bleu pâle semi-transparent apparaît sur la connexion (ne pas se placer sur la connexion, auquel cas un cercle rouge apparaît et c'est une autre fonction qui est appelée). Il suffit alors de cliquer et de maintenir le bouton de souris enfoncé. L'extrémité du câble suit la souris et peut être replacée ailleurs dès qu'un cercle rouge apparaît à proximité d'une entrée/sortie d'objet.

 

J'ai découvert le second changement par hasard. Si vous effectuez un clic du bouton droit sur une entrée d'objet, vous vous retrouvez avec un nouveau câble que vous pouvez connecter sur une sortie d'objet. Combien de fois ne m'a t-on pas demandé pourquoi cela n'était pas possible ? Et bien, maintenant, ça l'est ! Cette connexion de sortie à entrée est par ailleurs compatiblea avec une autre astuce : une fois l'origine du câble établie, maintenez la touche majuscule (shift) enfoncée. Une fois que le câble est connecté à son autre extrémité, un nouveau câble apparaît, fixé sur l'entrée d'où part le premier câble.

 

Joyeux câblages!

 

ImprimerE-mail

Une base de données personnelle dans MaxMSP 5

MaxMSP 5 est livré avec une base de données appelée File Browser. Cet outil permet de répertorier objets, patchs, sons, etc. Pour la développer, Cycling '74 a créé une passerelle entre MaxMSP et une base de données de type SQLite. Or, cette passerelle est accessible à tout utilisateur de MaxMSP et l'autorise donc à gérer ses propres bases de données.

 

C'est bien joli, mais à quoi cela peut-il servir, me direz-vous? On peut dire qu'une base de données est comme un super objet coll, c'est-à-dire un outil de mémorisation de nombreuses informations fournissant un accès souple à celles-ci. La base de données autorise à créer des catégories d'élements via des étiquettes pour accéder rapidement à des contenus spécifiques. Par exemple pour catégorises des sons ou mémoriser des presets. En outre, la base de données à l'avantage d'être indépendante de MaxMSP. Cela veut dire que si le logiciel se plante, la base de données est, elle, intacte et elle est par ailleurs accessible depuis tous les patchs ouverts.

 

Lire la suite

ImprimerE-mail

Liens Max, MSP, Jitter et pure data

Voici une série de liens à propos de Max, MSP, Jitter et Pure Data. Ils sont issus d'années de navigation sur le web. Tous ont été vérifiés.

 

Mise à jour : 25 26 octobre 2012. Version la plus récente de Max au moment de la mise à jour : 6.0.7.

 

Catégories ajoutées : histoire, développement.

 

Vous pouvez me signaler d'autres sites et les liens morts via la page contact du site.

 

Lire la suite

ImprimerE-mail