Tech

Une base de données personnelle dans MaxMSP 5

MaxMSP 5 est livré avec une base de données appelée File Browser. Cet outil permet de répertorier objets, patchs, sons, etc. Pour la développer, Cycling '74 a créé une passerelle entre MaxMSP et une base de données de type SQLite. Or, cette passerelle est accessible à tout utilisateur de MaxMSP et l'autorise donc à gérer ses propres bases de données.

 

C'est bien joli, mais à quoi cela peut-il servir, me direz-vous? On peut dire qu'une base de données est comme un super objet coll, c'est-à-dire un outil de mémorisation de nombreuses informations fournissant un accès souple à celles-ci. La base de données autorise à créer des catégories d'élements via des étiquettes pour accéder rapidement à des contenus spécifiques. Par exemple pour catégorises des sons ou mémoriser des presets. En outre, la base de données à l'avantage d'être indépendante de MaxMSP. Cela veut dire que si le logiciel se plante, la base de données est, elle, intacte et elle est par ailleurs accessible depuis tous les patchs ouverts.

 

Cependant, la passerelle dont il est question ne prend pas la forme d'un objet spécifique. Il est nécessaire d'en passer par un programme en JavaScript (via l'objet js). Cela peut paraître difficile, mais en réalité la programmation en JavaScript n'est pas si difficile pour un non-programmeur et elle ouvre de multiples perspectives, pas seulement en matière de base de données. Elle offre notamment pas mal de possibilités en matière de scriptage (création et manipulation automatisée de patches, d'objets, de connexions) et d'interface graphique (jsui).

 

Si la perspective d'avoir une base de données dans MaxMSP vous intéresse, je vous renvoie donc à ce tutoriel de Cycling '74, lequel explique comment créer une base de données pour des séquences vidéo.

 

Notez que ce n'est pas le seul moyen d'avoir une base de données dans MaxMSP. Les programmes MySQLJDBC et net.loadbang.sql.mxj.MySQL, tous deux fonctionnant dans l'objet mxj de MaxMSP (c'est-à-dire en langage Java cette fois), donnent accès à une base de données de type MySQL.