Tech

Surfaces multitactiles : quoi de neuf ?

Petite évolution des tablettes Wacom Bamboo : une nouvelle série, estampillée "special edition" permet désormais de suivre des gestes utilisant quatre doigts au lieu de deux jusqu'à présent. Pour l'instant, Wacom emploie essentiellement les positions des doigts pour reconnaître des gestes spécifiques assignés à des opérations précises : effectuer des translations, des rotations, des pincements, exactement de la même manière qu'Apple avec ses trackpads (sauf que les Wacom peuvent aussi fonctionner sous Windows). A moins de se lancer soi-même dans de la programmation, il n'existe pas de solution pour récupérer ces positions sous une forme normalisée (TUIO par exemple) ou dans un logiciel de création musicale, aussi ouvert soit-il (MaxMSP, Bidule, Reaktor, etc). Peut-être cela serait-il possible via Osculator ?

 

Par ailleurs, sauf erreur de ma part, le suivi des doigts n'inclut pas de suivi de la presssion (même indirectement via la surface des doigts en contact avec la tablette) et on est loin des dix doigts détectables sur un iPad, un iPhone et plus loin encore des onze doigts ("je te le rends tout de suite") détectables par le Magic Trackpad. Bref : pas mal mais peut faire mieux.

 

Mis à part une surface multitactile faite maison ou un Magic Trackpad, il semble donc que pour l'instant il y ait très peu de solutions pour un suivi gestuel sur deux axes avec détection simultanée de la pression. Même l'iPad ne semble pas capable de rapporter une mesure de la pression des doigts. Une firme coréenne inconnue semble sur le point de lancer quelque chose associant suivi multitactile avec détection de pression. Le prototype fonctionne pour l'instant en USB sous Windows 7 et est compatible avec le protocole TUIO.

 

Reste que tout cela continue à évoluer rapidement. Avec l'apparition d'appareils qui concurrencent l'iPad avec plus ou moins de bonheur, nul doute que l'offre des tablettes tactiles va évoluer.

 

Autre interface gestuelle intéressante : le (ou la?) Kinect de Microsoft, développé(e) pour rendre la console de jeux XBox 360 plus attractive face à la Wii de Nintendo. Basée exclusivement sur l'utilisation de caméras, Kinect permet le suivi gestuel et offre une détection de distance, le tout en se passant de manettes (plus de risque de défoncer votre téléviseur en jouant à la pétanque virtuelle). Des développeurs s'attaquent d'ores et déjà à le/la détourner afin de pouvoir l'utiliser dans Max/MSP.

 

Affaire à suivre...